Search
image

Montagnais de Unamen Shipu First Nation

La Romaineare located at the mouth of the Olamen River along the north shore of the St Lawrence, to the northeast of Anticosti Island

Be the first to review

Le nom La Romaine est l’adaptation française du mot Ulaman. Avant que son orthographe soit normalisée, l’endroit a également été appelé dans les temps passés: Fort Romaine, Olomanshibu, Olomenachibou, Ulimine, Ouramane, Olomanoshibou, Olomano, Romaine La Romaine, Gethsémani-d’Olumen, Gethsémani, Unaman Hipiht, Ulamen Shipit et Ulaman Shipu. Ces noms s’appliquent parfois à l’ancien poste, parfois au village ou à la réserve, ou parfois à la rivière qui traverse l’endroit. À l’exception de Gethsémani, toutes ces variations tire ses origines de la langue innu et siginifaient terre ocre en faisant allusion à la couleur rouge que l’on pouvait apercevoir sur les berges à la rivière Olamen.

Depuis des temps immémoriaux les Innus quittaient leurs terrains de chasse, nommé le Nitassinan, pendant la période estivale afin de se rassembler à l’embouchure de la rivière Olamen. Vers 1710, les Français ont mis en place un poste de pêche et de commerce qui a été repris par la Compagnie du Labrador en 1780, suivi de la Compagnie de la Baie d’Hudson en 1822. Vers 1850, les Canadiens français d’ailleurs au Québec ont commencé à s’établir progressivement dans le secteur de La Romaine après l’abandon de plusieurs petits avant-postes. En 1886, le bureau de poste local a ouvert ses portes. Le poste de commerce a été fermé en 1925.

Les Innus de la Basse-Côte-Nord, étaient l’un des derniers groupes autochtones nomades en Amérique du Nord, étant reconnus pour la fabrication de canoës en bouleau et raquettes ainsi que leurs voyages traditionnels en canoës ou en raquettes.

Le 11 mars 1955, le gouvernement du Québec a vendu 100 acres de terre au gouvernement fédéral. Le 31 mars 1956, la réserve de La Romaine a été créé aujourd’hui appelé Unamen Shipu. En 2001, Unamen Shipu a été agrandi avec des terrains acquis en 1993.

image